Les joueurs de rugby gallois les plus malchanceux sont négligés et la carrière internationale de Lion semble terminée

Chaque fois qu’une équipe galloise est nommée, un certain nombre de joueurs peuvent être considérés comme assez malchanceux pour manquer et cela semble être une liste particulièrement longue cette fois après la sélection de 33 joueurs de Wayne Pivac pour le voyage en Afrique du Sud. Voici donc les omissions les plus notables.

Vous pouvez lire toutes les dernières nouvelles de l’équipe du Pays de Galles ici et jeter un œil à la conférence de presse de Wayne Pivac ici.

Morgan Morris

On pourrait pardonner à Ospreys No 8 de se demander ce qu’il a d’autre à faire. Il a été l’un des joueurs les plus réguliers du rugby régional au cours des deux ou trois dernières années et est en pleine forme, ayant réussi un triplé d’essais lors de sa dernière sortie contre les Dragons, montrant sa puissance et sa détermination, alors qu’il peut-il également couvrir la rangée arrière, offrant des compétences de chacal et une résolution défensive, ainsi que son allure impitoyable.

seb davies

Celui-ci est vraiment bizarre. Davies a participé à tous les matchs du Pays de Galles sauf un cette saison, soit en tant que flanker bloquant ou aveugle, et a commencé les deux derniers contre la France et l’Italie. Cependant, il est maintenant complètement bombardé et avec Christ Tshiunza blessé, cela signifie que personne n’offre l’option hybride lock/6 dont Pivac a tant parlé au cours de la dernière année.

Jack Morgan

Expliquant l’omission de Morgan, Pivac dit qu’il doit travailler sur son physique sur le ballon. Cependant, personne n’a remporté plus de chiffres d’affaires dans le United Rugby Championship cette saison que le flanker des Ospreys. Il en a réussi pas moins de 22, alors qu’il est deuxième au classement du tournoi en ce qui concerne les tacles, avec un énorme 186. Ce sont quelques statistiques à laisser à la maison. Vous devez ressentir pour lui car il a été le défenseur le plus important du match national cette saison, tandis que le seul match des Six Nations qu’il a commencé, contre l’Écosse, a coïncidé avec la seule victoire du Pays de Galles dans la compétition. .

Ryan Conbeer

Avec Johnny McNicholl blessé et Jonah Holmes se rendant en Angleterre, il semblait qu’il pourrait y avoir un poste vacant pour l’ailier des Scarlets Conbeer étant donné la façon dont il a lancé cette saison, montrant ses pieds fantastiques et sa capacité de finition. Mais le joueur de 23 ans devra patienter encore un peu.

Jonathan Davies

Il était un centre partant en mars contre la France, mais il est maintenant hors de l’équipe, son coéquipier de Scarlet Johnny Williams étant rappelé et George North de retour d’une blessure. Pivac insiste sur le fait qu’il ne l’a pas exclu, mais Davies a eu 34 ans le mois dernier et on se demande si cela pourrait être la fin de la route internationale pour le centurion du Test.

James Bothham

Il a été le joueur de Cardiff de la saison, avec des performances tombant rarement en dessous d’un niveau élevé. Son rythme de travail défensif a toujours été une vraie force, mais maintenant il s’ajoute à son jeu de course et il est une présence efficace sur le ballon, alors que sa capacité à couvrir les trois positions de la ligne arrière ferait de lui un touriste précieux. La retraite de Dan Lydiate l’a peut-être laissé de côté.

Bradley Robert

Après avoir engagé son avenir dans le rugby gallois en déménageant aux Dragons d’Ulster, il se retrouve maintenant hors de l’image, avec Sam Parry dans les mémoires comme le troisième talonneur de l’équipe. Roberts n’a pas été aidé par des problèmes de blessures depuis ses débuts en test contre l’Afrique du Sud en novembre.

callum timide

Il a été le remplaçant habituel de Dan Biggar au poste d’ouvreur au cours des deux dernières années, mais la saison a été difficile à Bristol et il se retrouve maintenant hors du tableau, avec Rhys Patchell qui peut également occuper d’autres postes. ont été rappelés.

Rhys Webb

Il a été le demi de mêlée le plus impressionnant de la scène régionale tout au long de la saison, avec son jeu de course et son contrôle tactique, tout en montrant son leadership en tant que skipper des Ospreys, mais il semble que la décision ait été prise il y a quelque temps. cela n’allait pas faire partie des plans de Wayne Pivac pour aller de l’avant.

ioan lloyd

Avec Johnny McNicholl et Leigh Halfpenny indisponibles, il semblait y avoir un poste vacant à l’arrière et le talentueux Lloyd a une expérience de test là-bas, tout en étant capable de s’insérer dans le centre et l’aile. Mais le jeune de Bristol semble s’être échappé du compte, le polyvalent Gareth Anscombe étant susceptible de fournir une couverture complète en tournée.

Ellis Jenkins

Après les sommets de l’automne, où il a fait un retour inspirant contre l’Afrique du Sud trois ans après cette horrible blessure au genou, il a glissé dans l’ordre hiérarchique depuis la rangée arrière, ne réapparaissant plus après la défaite d’ouverture des Six Nations contre l’Irlande. Alors avec la compétition intense sur les flancs, ce n’est pas une grande surprise de le voir passer à côté.

Nicki Smith

Il n’a pas joué dans la formation galloise depuis qu’il a remporté sa 41e sélection contre l’Argentine l’été dernier et a été surclassé par son compatriote Ospreys Gareth Thomas. Encore seulement 28 ans et très actif au niveau régional avec son solide travail de mêlée et de zone de contact.

voie d’owen

Le meilleur buteur d’essais du rugby régional cette saison avec 10 touchés et a eu tendance à jouer un rôle déterminant dans un grand pourcentage des meilleurs moments offensifs de Cardiff, mais il n’y a pas de place pour lui dans un contingent limité de trois joueurs sur seulement quatre.

elliot dee

La sauvegarde de longue date de Ken Owens, il a lutté sur le front des blessures au cours de la dernière année, juste au moment où l’occasion s’est présentée avec Owens mis à l’écart. Maintenant, c’est Sam Parry qui a frappé les rails avec ses camées ces dernières semaines pour mériter un rappel avant Dee et Roberts.

Les joueurs suivants n’étaient pas disponibles pour la sélection en raison d’une blessure :
Ken Owens, Justin Tipuric, Ross Moriarty, Christ Tshiunza, Aaron Wainwright, Uilisi Halaholo, Leigh Halfpenny, Johnny McNicholl.

.

Add Comment