Les notes des joueurs d’Aston Villa contre Norwich City alors que Danny Ings montre qu’ils ciblent Steven Gerrard

Aston Villa a mis fin à une série de cinq matchs sans victoire en battant Norwich City 2-0 à Villa Park.

Le but d’Ollie Watkins en première mi-temps a été suivi de moments où Danny Ings a marqué à temps plein alors qu’Emi Martinez a gardé sa 11e feuille blanche de la campagne. Cette victoire a propulsé Villa à la 13e place du classement de la Premier League avec cinq matchs à jouer cette saison.

Le retour de Dean Smith à Villa Park a été gâché par une défaite qui a confirmé la relégation de Norwich de la Premier League, mais l’ancien patron de Villa a reçu un accueil enthousiaste des quatre coins du stade alors qu’il effectuait son premier retour à B6 depuis qu’il avait été renvoyé en tant qu’entraîneur. . en novembre après une séquence de cinq défaites consécutives.

LIRE LA SUITE: John Terry répond à la bannière de Dean Smith Aston Villa alors que Steven Gerrard rend son verdict

LIRE LA SUITE: La grève des transferts de Manchester United alors qu’Aston Villa vise à “résister” au mouvement d’Erik ten Hag

Gerrard lui-même n’a pas gagné depuis cinq au cours des sept dernières semaines, mais Villa regarde maintenant vers le haut et vise à terminer la campagne sur une note positive après avoir remporté son premier match devant les supporters locaux depuis sa victoire sur Southampton début mars. Étonnamment, Villa est entré dans celui-ci après avoir perdu quatre de ses sept derniers matchs contre des équipes en bas de la table, ce qui est plus qu’ils n’en avaient lors de leurs 37 premiers matchs de ce type.

Bien sûr, ils ont remporté leur match précédent contre le dernier club de la Premier League en battant Norwich 2-0 lors du match inverse cette saison. Gerrard a maintenant fait le doublé sur deux entraîneurs en tant que chef de Villa, contre Graham Potter et Smith, alors qu’il a remporté sa neuvième victoire en tant qu’entraîneur-chef lors de son 21e match en charge.

Gerrard a appelé à une “performance agressive du pied avant” contre les Canaris, mais a dû attendre la 20e minute avant la première ouverture du match. C’est l’effort de Leon Bailey qui a fait sortir les Tramps de leur siège pour la première fois dans le concours, comme il a été refusé par Tim Krul.

Le gardien de Norwich avait son tir de l’extérieur de la surface à portée de main lorsque l’international jamaïcain a plié le ballon à la recherche de la lucarne. Sept minutes plus tard, le gardien de Villa Martínez est entré en action pour empêcher le tir à distance de Milot Rashica.

Dans une première mi-temps sans aucune occasion pour les deux équipes, Gerrard n’aurait pas été le plus heureux des entraîneurs à entrer dans l’intervalle si le score était resté égal. Mais après que Bailey a été contraint de quitter le terrain en raison d’une blessure et a été remplacé par Danny Ings, l’ancien attaquant de Southampton a ouvert la meilleure chance de la mi-temps à la 41e minute.



Le moment où Ollie Watkins a mis Aston Villa 1-0 contre Norwich City

Son ballon au-dessus pour Watkins a fait des merveilles lorsque Brandon Williams s’est glissé et a permis à l’attaquant de tirer au but depuis l’intérieur de la surface. Aidé par une déviation de Sam Byram, les efforts de Watkins ont dépassé Krul pour donner à Villa une avance bien nécessaire quelques minutes avant la mi-temps.

Villa a commencé par chercher à remporter cinq matchs de Premier League consécutifs contre un autre club pour la première fois depuis qu’il a réalisé cet exploit contre son rival local Birmingham City entre octobre 2005 et avril 2010; Ils étaient sûrement les favoris pour battre Norwich aujourd’hui, mais l’équipe de Gerrard a dû travailler dur pour les trois points.

La seconde mi-temps a commencé alors que la première s’était terminée avec Villa la plus susceptible des deux équipes de marquer le prochain but. Ings a frappé le poteau avec une tête après s’être rapproché après un échange net avec Watkins quelques instants plus tôt. L’entrée de l’attaquant a rendu Villa beaucoup plus menaçante en seconde période.

Norwich a joué avec assurance dans les phases finales de la deuxième période, mais Villa a tenu bon pour la victoire et a doublé son avance tard quand Ings a marqué son but bien mérité. Les Canaries sont désormais sans victoire lors de leurs neuf dernières visites seniors à Villa Park. L’équipe de Gerrard se rendra à Turf Moor le week-end prochain pour affronter une équipe de Burnley qui se bat pour sa vie au bas du tableau de la Premier League.

notes des joueurs

Emi Martinez – 7

Fiable comme toujours, Martinez a conservé sa 11e feuille blanche de la campagne et la deuxième consécutive après un match nul 0-0 contre Leicester le week-end dernier. L’Argentin est d’abord entré en action à la 27e minute pour nier un bel effort de Rashica et a été à peine appelé en seconde période.

Matty Cash – 6

Cash a fourni une bonne largeur pendant que Villa était en possession et a cherché à former un lien efficace avec Bailey dans le canal droit jusqu’à ce que l’ailier soit blessé. L’international polonais est un joueur qui a parcouru un long chemin ces derniers mois après une période de forme difficile vers la fin de l’année. Il sera un élément clé du premier onze de Gerrard la saison prochaine et il tient à terminer la campagne sur une bonne note.

Chambres de Calum – 7

Il a remplacé Ezri Konsa dans l’équipe de départ et a bien performé. Ce fut une solide performance de Chambers, qui a aidé Mings à garder Pukki silencieux tout au long. Le joueur de 27 ans a intensifié cet après-midi et pourrait garder le maillot pour le voyage à Burnley le week-end prochain.

Tyrone Mings – 8

Mings était une présence imposante pour Villa. Il a gagné toutes ses batailles et a gardé un contrôle sur les choses à l’arrière. Performance impressionnante du patron.



Teemu Pukki se bat pour la possession avec Lucas Digne
Teemu Pukki se bat pour la possession avec Lucas Digne

Lucas Digné – 6

Il s’est remis d’une blessure à la clavicule pour entamer son onzième match pour le club. Digne a montré ce qui manquait à Villa en son absence avec des centres précis du flanc gauche, mais il développe toujours une relation avec Coutinho, qui était frustré lorsque le Français n’était pas disponible pour un centre à quelques reprises en première mi-temps.

Tim Iroegbunam – 7

Le joueur de 18 ans a fait son premier départ en Premier League cet après-midi et il avait l’air bien. Il a remplacé Douglas Luiz dans ce créneau numéro six, même si le Brésilien a commencé 19 des 20 derniers matches de Villa, ne manquant que le onze de départ sous Gerrard à trois reprises. Le club cherche à signer un nouveau milieu de terrain cet été, mais le patron de Villa aurait été impressionné par la performance élégante d’Iroegbunam. Chaque entrée qu’il a faite a été accueillie par les acclamations des supporters locaux.

John McGinn – 7

McGinn était plein d’action et a donné le ton à Villa contre Norwich. L’Ecossais a gardé de bonnes distances entre lui et le jeune Iroegbunam au milieu de terrain, ne laissant pas les joueurs créatifs de Norwich le voir pour la plupart.



Jacob Ramsey d'Aston Villa en action contre Norwich City
Jacob Ramsey d’Aston Villa en action contre Norwich City

jacob ramsey – 7

Fraîchement signé pour une excellente prolongation de contrat de cinq ans, Ramsey était dans l’ambiance cet après-midi. Lancer des passes, récupérer le ballon et gérer les joueurs de Norwich, le joueur de 20 ans a tout dans son casier et Gerrard est très excité de voir comment il se développera dans les années à venir. Il a bien combiné avec Coutinho et Digne en bourdonnant sur le flanc gauche du terrain.

Philippe Coutinho – 6

Coutinho avait été critiqué pour ne pas avoir trouvé cet avantage dans son jeu ces dernières semaines alors que sa productivité diminuait avec la chute de Villa. Sa dernière contribution au but a été une victoire 3-0 à Leeds, qui était, bien sûr, la dernière fois que Villa a gagné avant de perdre quatre de ses cinq matchs suivants, et ils n’ont marqué que deux fois pendant cette période. Il a menacé d’avoir un impact contre Norwich mais a riposté pour prendre le match par la peau comme les fans le savent.



Leon Bailey s'est blessé en première mi-temps contre Norwich City
Leon Bailey s’est blessé en première mi-temps contre Norwich City

Léon Bailey – 5

Gerrard a déclaré avant le match qu’il voulait continuer à donner à l’international jamaïcain plus d’occasions de “prendre son propre rythme” et cet après-midi, il a entamé son deuxième match consécutif contre Norwich. Il avait l’air vif dans les sorts, mais nous n’avons pas encore vu l’ailier à son meilleur en bordeaux et bleu. Il s’est blessé en première mi-temps, ce qui sera une grande déception pour l’entraîneur de Villa.

Ollie Watkins – 8

L’un des nombreux joueurs qui ont été signés par Smith lorsqu’il était directeur de Villa, mais Watkins était un joueur avec lequel l’ancien patron aimait le plus travailler. Il a montré à Smith quel attaquant mature de Premier League il est devenu aujourd’hui en marquant son neuvième but de la campagne. Jeu lié efficacement avec Ings lorsqu’il a remplacé Bailey sur le banc.

substituts

Danny Ings remplace Leon Bailey, 40 minutes – 8

Ings a eu un impact instantané en préparant Watkins pour son premier but. Il est clairement l’option de sauvegarde pour Watkins, mais il a tellement à offrir qu’il sera difficile pour Gerrard de continuer à le laisser hors de l’équipe. Ings a frappé le poteau en seconde période avec une tête et s’est également rapproché avec un autre effort. Son jeu de liaison avec Coutinho et Watkins était excellent. Il a inscrit son but mérité en deuxième période de prolongation.

Douglas Luiz entre pour Tim Iroegbunam, 73 minutes – 6

Entre Emiliano Buendía pour Philippe Coutinho, 76 minutes – 7

Il semblait vif quand il est entré et avait un point à prouver à Gerrard. J’ai obtenu une passe décisive pour le but d’Ings.

Sous-titres inutilisés : Olsen (gardien), Konsa, Douglas Luiz, Traoré, Young, Nakamba, Chukwuemeka

Opposition

Ville de Norwich : krul ; Aarons, Hanley, Zimmermann, Giannoulis ; Normann, Gilmour; Dowell, Lees-Melou (Sargent ’66, Rupp ’81), Rashica (Rowe ’76); Puki.

Remplaçants : Gunn (GK), Gibson, Placheta, Sorensen, Giannoulis.

Ce qui suit pour Aston Villa : Burnley à Turf Moor, samedi 7 mai, coup d’envoi à 15h.

Comment avez-vous évalué les joueurs de Villa contre Norwich City ? Laissez votre avis dans la section des commentaires…

.

Add Comment